REF (4)-La Rencontre des Entrepreneurs de France-Nicolas Sarkozy

Ce dernier article sur la REF 2019 est consacré à l’interview de Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République a donné ses opinions sur 5 grands thèmes qui traversent notre société. Nous ne faisons que vous transmettre ses principales réflexions.


1-L’Ordre international


L’ordre international se dégrade un peu partout : Iran, Ukraine, Syrie, relations USA–Chine, USA-Europe, OTAN, récession économique, Union européenne, Brexit, migration, décomposition du paysage politique et montée des populismes.

  • Les institutions internationales ne sont plus adaptées au contexte actuel.

  • Il y a 30 ans, 10 pays occidentaux dirigeaient le monde.

  • Aujourd’hui, 4,0 milliards des 7,5 milliards d’humains sont en Asie. Et l’Occident n’en représente plus que 1,0 milliard.


Il y a un mouvement inéluctable de l'Ouest vers l'Est.

  • L’Inde n’est pas au Conseil de sécurité alors que c’est le pays le plus peuplé du monde.

  • Il n'y a aucun pays arabe au Conseil de sécurité.

  • Le G8 (actuellement G7 puisque sans la Russie) laisse les 2/3 de l’humanité en dehors de son enceinte.


2-La démocratie et le libéralisme.


La démocratie est bien malade.

  • Autrefois, on votait pour quelqu’un qui avait le pouvoir de faire.

  • Aujourd’hui, tout le monde peut défaire, et plus personne n’a le pouvoir de faire.

  • Qui pourrait construire la Tour Eiffel aujourd’hui ?

  • Dans ce contexte, n’importe quoi peut se passer !


Donald Trump est spécial dans son comportement mais il n’a pas que des torts.

  • Pourtant, on n’obtiendra rien de la Chine par un rapport de force.

  • Et on n’obtiendra rien non plus de l’Iran par un rapport de force.


Les USA sont la première puissance économique, la première puissance financière, la première puissance militaire, la première puissance monétaire, et ils disent « que le monde ne les intéresse pas ».

  • Le terrain international est libre car les USA ne veulent plus l’occuper.

  • C’est une opportunité pour l’Union européenne et pour la France.

  • En ce sens, Obama et Trump ne sont pas différents dans la mesure où tous les deux ont refusé que les USA assument leur leadership.

  • Pourtant, la crise est toujours une opportunité car elle pulvérise les conservatismes.


3-L’Europe.


Concernant la Russie, si on ne rencontrait que les gens avec qui on est d’accord, nos emplois du temps seraient largement libérés.

  • On ne doit pas pousser la Russie dans les bras de la Chine.

  • Et face à l’exclusion de la Russie, on fait le Brexit !!

  • Un divorce, qu’il soit hard ou soft est un divorce.

  • Il faut lever les sanctions envers la Russie.


Le Brexit conduira à un appauvrissement de l’Union européenne et à un isolement de la Grande-Bretagne.

  • Il symbolise à lui seul les dangers d’un référendum qui nécessiterait de bien plus amples explications avant d’être lancé.

  • Le Brexit est une catastrophe pour toute l’Europe.

  • Dans la foulée du Brexit, on peut s’attendre à des demandes d’autonomie de l’Écosse, de la Catalogne, de certaines régions de l’Italie (pour laquelle ¼ de la population est au revenu minimum au sud quand 1/100 seulement y est au nord).


L’Europe ne peut pas rester dans son état actuel.

  • Il faut réinventer l’Europe car les institutions inventées pour 6 ou 9 partenaires ne fonctionnent plus à 28.

  • Il n’y a plus aujourd’hui une Europe mais il y a des Europe : l’Europe de l’euro, l’Europe de l’Union européenne, l’Europe de Schengen, l’Europe des projets ….

  • Il faut écrire un nouveau traité européen et le mettre sur la table. On pourra alors refaire un référendum en Grande-Bretagne sur la base de ce nouveau traité.

  • NDLR : Il faudrait créer le 1ier cercle de l’Europe qui permettrait d’intégrer davantage certains pays dont la France et l’Allemagne / Un 2e cercle de l’Europe qui permettrait de donner plus de latitude à d’autres pays européens / Un 3e cercle de l’Europe qui permettrait d’associer la Russie, la Turquie ?, et d’autres pays.

  • Il faut aussi repenser l’OTAN.


4-L’entreprise dans la société.


Les entrepreneurs doivent prendre part au débat sur la société.

  • Les intellectuels chrétiens ont disparu du panorama en France. Le totalitarisme de la laïcité les a bâillonnés.

  • Les moins légitimes crient et font.

  • Les plus raisonnables se taisent car ils en ont assez de se faire déchiqueter.

  • Le procès systématique fait aux politiques rend le métier impossible.

  • L’obsession du nivellement ne mène nulle part.

  • Il faudrait parler de justice plutôt que d’égalité.

  • Toute entreprise a une nationalité. Il n’y a pas d’entreprise-monde, car quand les difficultés apparaissent (comme dans la crise de 2008) les sociétés retrouvent rapidement leur nationalité et l’adresse de leur ministre des finances.


Le libéralisme est réellement en danger

  • Car aujourd’hui le monde manque trop de régulation.

  • Mais qui peut réguler le monde ?


5-La démographie mondiale.


La démographie va constituer peut-être un plus grand choc encore que le choc climatique.

  • En 1950, nous étions 2,5 milliards / En 2020, 7,5 milliards / En 2050, 9,0 milliards / En 2100, 12,5 milliards (c’est X5 en 150 ans).

  • Cette croissance démographique constituera un choc tel que le monde n’en a jamais connu.

  • Dans ce contexte, la crise migratoire n’a pas encore commencé.

  • Comment parler de développement durable quand des villes comme Lagos représenteront bientôt 22 millions d’habitants.


Il n’y a pas d’organisation mondiale pour suivre la démographie du monde.

  • Il est urgent de traiter la question, car c’est le problème numéro un du monde.

  • Nous savons par l’étude de l’histoire que les espèces disparaissent quand leur population augmente et que leurs ressources diminuent.

  • Il y a un problème démographique et on n’en parle pas.

  • Il y a un problème climatique et on ne parle que de cela.


NDLR :

Nous espérons que ces 4 articles sur la REF 2019 (La Rencontre des entrepreneurs de France) vous aurons intéressés.

Ils mettent en évidence les très nombreux problèmes auxquels la France, l’Europe et le monde sont confrontés.

Souhaitons à l’humanité de devenir raisonnable et de savoir les résoudre.

Posts récents

Voir tout

Vers un nouveau monde

Conséquences du coronavirus Dernier article : N° 50 Le coronavirus rebat les cartes et oblige tout le monde à se repositionner. Que va devenir le monde après le coronavirus : Plus de solidarité ? Plus

Barenton Confiseur

Nous reprenons le titre du célèbre livre d'Auguste Detoeuf sur le bon sens. Nous vous en conseillons la (re) lecture. Article N°49 Supplément du jour : conséquences du coronavirus Il devient de plus

© 2019 par la maison d'auto-édition Publishroom