Fiches Présidentielles 4-5

Cher lecteur industriel,

Cet article poursuit la présentation résumée de notre Programme Présidentiel. Nous vous proposons aujourd'hui la Fiche N°4 sur "l'Etat et les Territoires" et la fiche N°5 sur "la démocratie française".

Ce programme vous permettra de juger les propositions de différents candidats lors des prochaines élections. Il vous suffira de cocher les cases de ce programme promises par chaque candidat pour ainsi mesurer sa capacité réelle de remise en ordre de la France et de l’Europe.


Fiche Présidentielle N°4 : L’Etat et les territoires

Notre organisation territoriale est dépassée. Nous devons la reconstruire.

  • Nous devons organiser une « pyramide pointe en haut » et pratiquer le « Budget Base Zéro ».

  • La décentralisation administrative doit s’inscrire dans une fonction publique à moins de 4,0 millions de fonctionnaires et aux horaires comme tout le monde. Les compétences parisiennes doivent aller en régions. L’Etat doit apprendre à diriger ses troupes.

  • Notre organisation nationale doit s’organiser en 4 niveaux seulement :

1. Etat + Parlementaires

2. Régions (13+5).

3. Départements (101) + Equipes cantonales (environ 40 par département)

4. Communes (36 700) + délégués de quartier (environ 50 000).

  • Il faut y faire revenir des usines grâce à notre nouvelle compétitivité des coûts horaires (100 milliards d'Euros de charges supprimées) et grâce à l’innovation.

  • Nous devons former beaucoup plus d’artisans, d’ouvriers qualifiés, de techniciens et d'ingénieurs de toute nature.

Fiche Présidentielle N°5 : Repenser la Démocratique Française

La France doit repenser de fond en comble son système politique.

  • Nous devons limiter le paysage politique à seulement deux partis, chaque parti actuel devenant une aile de l’un ou l’autre des deux grands partis.

  • Nos élus doivent s’organiser en 4 niveaux également :

1. Président élu / Gouvernement / Parlementaires élus.

2. Gouverneur de Régions élu.

3. Administrateur de Département nommé+ Equipes cantonales nommées.

4. Maire de Commune élu + délégués de quartier nommés.

  • Le Président de la République reste élu au suffrage universel pour 5 ans.

  • Les députés sont limités à environ 300 et sont élus au suffrage universel.

* 50% sont des députés régionaux : un par département + grandes villes

* 50% sont des députés socio-professionnels : un par métier et filière industrielle.

  • Les sénateurs sont élus pour 6 ans par les maires de leur département.

  • Le gouvernement comporte 75% de ministres du parti du Président et 25% de l’autre parti.

  • Les CESE régionaux sont supprimés.

  • Le CESE national est limité à 120 bénévoles issus des associations.

  • Tous les autres élus (Les communautés de communes, les communautés d’agglomération et les syndicats intercommunaux) sont supprimés.

  • Les communes ont toute latitude pour fusionner.

  • Les conseillers départementaux (4 000 binômes homme-femme par canton), sont supprimés.

  • Les délégués de quartier sont nommés par le maire par zone de 1000 habitants pour y faire régner les civilités.

  • Des référendums peuvent être organisés à tous les niveaux.

  • Un Internet Européen doit être organisé pour mieux contrôler les menaces qui y circulent.

  • Une « Assemblée des Maires » se réunit chaque trimestre par département avec le député, le sénateur du département et l’administrateur départemental pour traiter des sujets locaux et des questions d’emploi.

  • Une « Assemblée des Métiers » se réunit chaque trimestre par branche professionnelle avec les députés socio-professionnels, des chefs d’entreprises, des représentants de l’enseignement technique et des représentants syndicaux pour traiter de la performance économique et sociale et aussi de la préparation des emplois futurs.

Chers amis industriels, réinventons la France et l’Europe.

Merci à ceux qui transmettront nos propositions à ceux qui pourraient les appliquer.

Gardons espoir.

Jacques Leger

Posts récents

Voir tout

Vers un nouveau monde

Conséquences du coronavirus Dernier article : N° 50 Le coronavirus rebat les cartes et oblige tout le monde à se repositionner. Que va devenir le monde après le coronavirus : Plus de solidarité ? Plus

Barenton Confiseur

Nous reprenons le titre du célèbre livre d'Auguste Detoeuf sur le bon sens. Nous vous en conseillons la (re) lecture. Article N°49 Supplément du jour : conséquences du coronavirus Il devient de plus

© 2019 par la maison d'auto-édition Publishroom